Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
Documents sur les auditeurs de LamarckP.Corsi, Julien-Joseph Virey, the first critic of Lamarck (in french)
Navigation dans le document
|<  << Page : 11
Les citations que Virey prend parmi les exemples donns par Lamarck dans les 
Recherches restrent, des annes durant les seuls lments dont disposrent de 
nombreux Europens et plus d'un Franais pour connatre la pense de Lamarck. 
Les Recherches furent et demeurent un ouvrage trs rare. Les lecteurs ne 
pouvaient pas comprendre quelle tait la part des nouvelles doctrines de Lamarck 
que Virey acceptait, et encore moins ce que Lamarck disait vraiment. Pour des 
raisons videntes d'espace, nous devons arrter ici notre expos sur la critique 
de Lamarck par Virey, et sur l'influence des Recherches sur ses propres ides. 
Cet expos est invitablement partial. Il faut toutefois prciser que livre 
aprs livre, article aprs article, Virey retourne sans cesse aux textes 
lamarckiens. Enfin Virey tendait  taire le nom de Lamarck lorsqu'il tait amen 
 faire des commentaires dsapprobateurs sur les dangereuses consquences 
religieuses qu'entranait le label transformiste, dpos par son an. Il 
prfra adopter des termes plus gnraux comme  certaines tentatives pour 
redonner naissance  l'picurisme , ou  certains auteurs modernes . Lorsqu'en 
1815-1816, Virey fit une seconde dition du Nouveau Dictionnaire, il invita mme 
Lamarck  crire plusieurs articles importants, en prenant toutefois la 
prcaution de leur adjoindre ses propres contributions antrieures.
 

Virey dveloppe ses ides avec la fougue explosive qui caractrise toute sa 
production, rendant son travail difficile  lire, et les nombreuses thories 
qu'il a mises ou dont il a dbattu parfois peu videntes  cerner. Enfin, toute 
sa production est marque par sa sensibilit religieuse initiale et par sa 
croyance en l'existence de principes cosmiques vitaux, agents de la volont 
divine.
 

Comme nous l'avons signal au dbut de cet article, les travaux de Virey, en 
particulier le Nouveau Dictionnaire d'Histoire Naturelle, reprsentrent un 
instrument de propagation de l'information essentiel pour une grande partie des 
lecteurs europens. J'aimerais conclure en signalant l'importance du travail de 
Virey pour l'historien des sciences naturelles franaises du dbut du XIXe 
sicle. Les projecteurs braqus,  juste titre, sur d'aussi minentes figures 
que celles de Cuvier, Lamarck, ou Etienne Geoffroy Saint-Hilaire ont peut-tre 
trop laiss d'ombre sur la varit des ides et des options thoriques ardemment 
dfendues par plusieurs auteurs, mineurs  nos yeux.
 

Une approche plus nuance, et moins anachronique de l'tude de cette importante 
priode de l'histoire des sciences biologiques nous aidera  resituer le travail 
des Lamarck, Cuvier et Geoffroy Saint-Hilaire dans leur propre contexte 
thorique et historique, qui ne concide pas toujours exactement avec celui de 
nos priorits et intrts contemporains.
 

Pietro Corsi

© 2000-2006, CNRS-Centre Alexandre Koyré, histoire des sciences et des techniques, UMR 8560. Directeur de publication : Pietro Corsi - version du site : 4.5.1
CMS : ICEberg-DB v3.0, © 1999-2006, CNRS/CRHST-Stéphane Pouyllau.