Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
Articles de dictionnaireMollusques • MOLLUSQUES
Navigation dans le document
Page : 266 >> >|
MOLLUSQUES
MOLLUSQUES (les) Mollusca. Nous donnons maintenant ce nom, comme classique, aux 
seuls animaux sans vertbres qui soient  la fois inarticuls dans toutes leurs 
parties et qui aient une tte plus ou moins avance  la partie antrieure de 
leurs corps.
 

A ce caractre resserr, qui suffit pour les faire reconnotre, et qui, comme 
partout ailleurs, n'offre de difficult que pour quelques-uns de ceux qui sont 
sur l'une des limites de la classe, nous ajoutons leur caractre gnral, qui se 
compose de la manire suivante.
 

Animaux sans vertbres, inarticuls dans toutes leurs parties ; possdant un 
systme nerveux muni de ganglions pars en diffrents points du corps, et 
dpourvu de cordon mdullaire longitudinal, ganglionn dans sa longueur ; 
jouissant d'un systme complet de circulation; respirant par des branchies 
diverses, rarement  la fois libres et symtriques ; munis d'une tte plus ou 
moins avance, le plus souvent oculifre, tantt surmonte de tentacules, qui ne 
sont jamais au-del de quatre, tantt charge de bras disposs en couronne ; 
ayant des parties dures  la bouche, pour broyer, couper ou percer ; enfin, 
possdant un manteau  deux lobes plus ou moins amples, dont les points 
d'insertion  la peau sont spars, et qui se runissent quelquefois pour former 
une sorte de sac.
 

Ces animaux mollasses sont, les uns nus, avec ou sans partie dure ou coquille  
l'intrieur, et les autres sont envelopps ou recouverts  l'extrieur, par une 
coquille univalve ou par une range dorsale de pices testaces ; mais aucun 
d'eux ne produit une coquille vritablement bivalve,  pices runies en 
charnire. Leur gnration est ovipare, rarement ovo-vivipare : les uns se 
fcondent par accouplement rciproque, et les autres versent une liqueur 
fcondante sur les oeufs dj pondus.
 

Les mollusques ici rduits, constituent une classe trs-distincte, fort 
nombreuse et diversifie, qui termine  la fois celle des animaux sans 
vertbres, ainsi que la branche tendue et remarquable des animaux inarticuls.
 

Le mode du systme nerveux des mollusques est si singulier, parot mme si 
particulier, que, ds qu'il fut connu, on le fit servir de base pour 
caractriser classiquement les animaux qui en possdent un de cette sorte. En 
effet, tandis qu'un grand nombre d'animaux sans vertbres de classes 
diffrentes, offrent, dans leur systme nerveux, un cordon mdullaire 
longitudinal, ganglionn dans toute sa longueur, celui des 

© 2000-2006, CNRS-Centre Alexandre Koyré, histoire des sciences et des techniques, UMR 8560. Directeur de publication : Pietro Corsi - version du site : 4.5.1
CMS : ICEberg-DB v3.0, © 1999-2006, CNRS/CRHST-Stéphane Pouyllau.